On rêvait d’entreprendre un GR, mais poser 3 mois de congés pour faire Saint-Jacques de Compostelle ou Stevenson, c’était pas possible 🤷‍♂️.
Quand on a entendu parlé du GR 3, le plus ancien chemin de Grande Randonnée de France, à seulement 1h 15 de Lyon et hyper accessible car certaines étapes se font à pied ou en train, on a décidé de tenter l’aventure !

train-ter-bas-monistrol
Chargement en cours
Chargement en cours

Une étape Aurec-sur-Loire – Bas-en-Basset (21 km) pour se familiariser avec l’aventure itinérance en rando

On démarre notre périple à Aurec-sur-Loire. A la gare, le chemin du GR 3 nous ouvre les bras et nous suivons son balisage rouge et blanc dès notre sortie du train.
On se dirige vers la passerelle piétonne qui traverse la Loire à Aurec-sur-Loire, puis on traverse la base de loisirs en suivant la berge. Après la petite passerelle sur le ruisseau de la Rivoire, nous continuons à gauche toujours en bordure du fleuve.

Au niveau du camping, nous poursuivons au sud par le sentier de gauche (barrière). Il longe la Loire et conduit au Saut du Chien.

passerelle-saut-du-chien

On emprunte la passerelle métallique qui permet de franchir la barre rocheuse, puis on continue par le sentier qui gagne la rive puis s’élargit. Après le virage à droite, il remonte en forte pente. Nous traversons prudemment la D 46 et poursuivons l’ascension en sous-bois.

À la fourche, nous montons à gauche. Le chemin sort de la forêt, dépasse une maison et arrive sur une croupe avant de continuer à flanc. On poursuit par la route à gauche, elle conduit au centre de Mayol.

À la chapelle, nous descendons par la rue à gauche et, à la sortie du hameau, le chemin à droite se dirige vers la vallée. Après la carrière abandonnée, nous traversons à nouveau la D 46 avant de la longer à droite sur 280 m.

Avant le virage et le délaissé de route, on descend par le chemin herbeux à gauche. Il vire à droite et longe la berge de la Loire. Nous dépassons le moulin de Vertamise.

Après Vertamise, le sentier atteint une bifurcation. Nous grimpons à droite et traversons à nouveau la D 46.

Après le ruisseau de Pompet, on s’engage sur le sentier qui monte à droite. Il grimpe en sous-bois, passe un point haut et continue en lisière.

Nous débouchons au carrefour de la D 46 et prenons la petite route à droite sur 50 m, puis le premier chemin à gauche. Nous franchissons le gué sur le ruisseau de Mardaret et remonter et coupons la route pour emprunter le sentier qui se faufile entre les arbres. Il s’élargit et s’élève

Le long de notre chemin, nous apercevons les vestiges du château de Rochebaron qui trône fièrement sur son éperon rocheux.

Nous rejoignons le hameau de Lamure avant de traverser une zone d’anciennes gravières, refuge avéré des oiseaux devenu le parc de la biodiversité.

rando-gr-3

Le chemin se faufile entre berge de la Loire et les étangs, il franchit un bras d’eau entre deux bassins puis vire à droite et longe le camping municipal de la Garenne.
Nous poursuivons le périple sur 3 km jusqu’à la gare de Bas-Monistrol et effectuer le retour en train.

Cette étape aux paysages diversifiés m'a séduite. Entre les berges de la Loire, les étangs de Bas-en-Basset et certains passages où nous avons pris un peu de hauteur, j'ai vraiment apprécié ce périple et ça m'a donné envie d'en voir un peu plus sur le GR 3 !'

Céline

À propos de Céline

Randonneuse, épicurienne, j'aime partager ma passion pour les Gorges de la Loire et la Haute-Loire et je dévoile volontiers mes trucs et astuces à mes amis et bien entendu aux vacanciers que je rencontre à l'Office de Tourisme. Mes coups de cœur : les points de vue sur les volcans et les gorges de la Loire.

Ce contenu vous a été utile ?

Enregistrer

Partager ce contenu